Le ciment est pris !

Une troisième année de coordination et de solidification du réseau des déléguées sociales et délégués sociaux de la FTQ en Montérégie. Le ciment est pris ! D’autant plus qu’une entente de cinq ans entre la FTQ Montérégie et Centraide nous permet d’envisager avec confiance la poursuite de notre partenariat et de notre mission sociale.
Le nombre de DS en Montérégie a passé le cap des deux cents. Dans la dernière année, une bonne trentaine de nouveaux délégués sociaux ont été formés.

Le nombre des syndicats affiliés qui investissent dans le réseau va croissant et les trois conseils régionaux FTQ continuent de nous appuyer et de faire valoir l’importance de cette tâche syndicale. Quatorze personnes ont suivi la formation sur le harcèlement psychologique en milieu de travail et 25 ont été formées en prévention du suicide.

Ressourcement
La rencontre annuelle des DS, en avril 2008, a attiré une quarantaine de personnes. Encore un progrès par rapport à l’année précédente. Avec le thème « Mieux comprendre pour mieux aider », des conférenciers dynamiques et des occasions de prendre la parole, ce rendez-vous a été une occasion d’échanges riches et de ressourcement.

Au total, nous avons rejoint 123 personnes dans le cadre d’activités de formation en 2008. La liste des DS en Montérégie compte maintenant un total de 205 hommes et femmes répartis comme suit : 30 Haute-Yamaska, 111 Richelieu et 48 Suroît, dont 14 «hors région» qui suivent nos activités. La croissance cette année a été plus modeste, principalement en raison des départs à la retraite et des nombreuses mises à pied.

Formation continue
Comme à chaque année, la formation continue est au programme pour la coordonnatrice sur des sujets comme les collectifs d’entraide ou l’approche motivationnelle qui pourront éventuellement être mis au programme en Montérégie.

Entente de collaboration
L’entente entre la FTQ Montérégie et l’Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie (ASSSM) a finalement abouti en février 2008. Ce protocole assure un arrimage correct du réseau des délégués sociaux avec le nouveau programme de santé publique des «sentinelles» pour la prévention du suicide. Diverses rencontres ont eu lieu tout au cours de l’année à divers niveaux, tant du côté de la FTQ que de l’Agence et des CSSS de la Montérégie pour expliquer le protocole et en faire la promotion. Ce type d’entente pourrait éventuellement servir de modèle dans d’autres régions du Québec.

Soutien
Les conflits de travail, mais particulièrement les multiples licenciements massifs subis par des membres de la FTQ en Montérégie ont multiplié les demandes d’aide de la part de délégués sociaux et de syndicats affiliés au cours de la dernière année. Nul besoin d’une boule de cristal pour entrevoir d’autres épisodes difficiles au cours de 2009.
Ayons donc une pensée particulière pour ceux et celles qui vivent les effets de la crise économique et se retrouvent dans l’insécurité.

Campagne Centraide
Malgré la morosité, les milieux de travail FTQ ont participé encore généreusement à la campagne annuelle de Centraide Richelieu-Yamaska et de Centraide Sud-Ouest du Québec. Je tiens à remercier chaleureusement tous ceux et celles qui ont répondu à cet appel. Le soutien de Centraide est vital pour la suite des choses.

Enfin, souhaitons qu’en 2009 un projet fort attendu devienne réalité : une permanence pour les trois Conseils régionaux FTQ qui nous assurera d’un soutien administratif pour continuer à développer le réseau encore plus loin.

En espérant que les difficultés économiques deviennent rapidement chose du passé.

Solidairement,

Carole Clément, coordonnatrice
dsftqmonteregie@sympatico.ca
téléphone cellulaire : 514 823-5981