Une soixantaine de délégués sociaux prennent une journée pour se faire du bien

Montérégie

Le réseau des déléguées sociales et délégués sociaux (DS) de la FTQ en Montérégie est bien vivant. À preuve, une soixantaine de personnes ont assisté à la rencontre annuelle du 29 avril dans les nouveaux locaux de Brossard.

Autour du thème « Aujourd’hui, c’est MA journée ! », on a d’abord réfléchi sur l’importance de garder l’espoir présent en soi pour pouvoir le transmettre autour de nous.

Xénia Halmov, coordonnatrice du programme régional de formation en prévention du suicide a rappelé qu’il faut reconnaître ses limites et être à l’écoute de soi. Elle nous a fourni des pistes pour préserver notre équilibre et notre sérénité. « Si vous êtes DS, c’est que vous avez espoir en l’humanité, alors prenez-en soin en prenant soin de vous, le monde a besoin de gens généreux! », a-t-elle dit en conclusion.

L’après-midi a été consacré à un atelier de réflexion ayant pour titre « À la recherche de mon confort de vie », en compagnie du psychologue Jean Paré. Sous le signe de l’humour, l’échange a permis d’examiner 14 règles de vie sur lesquelles nous appuyer pour améliorer notre qualité de vie. Le rire et la détente ont permis à tout le monde de faire le plein d’énergie.

Les militants et militantes des Conseils régionaux Haute-Yamaska, Richelieu et du Suroît ont eu l’occasion d’entendre le secrétaire général de la FTQ, René Roy.