Un premier mai vraiment international dans le Suroît

Cette oeuvre se veut un vibrant hommage au courage des travailleurs et travailleuses de la Montreal Cotton. (Photo Patrick Murphy)

Cette oeuvre se veut un vibrant hommage au courage des travailleurs et travailleuses de la Montreal Cotton. (Photo Patrick Murphy)

Le Conseil Régional FTQ du Suroît fait partie de la coalition inter-syndicale du Suroît, COTON 46. Cette dernière a été à l’origine du grand projet de sculpture monumentale à Salaberry-de-Valleyfield, « Souffle d’Éole », qui rend hommage au courage des travailleurs et travailleuses de la Montreal Cottons qui menèrent une grève héroique de 100 jours en 1946 pour la reconnaissance de leur syndicat, affilié aux OUTA.

COTON 46 fait également du théâtre amateur ouvrier et populaire et organise cette année, pour une neuvième année, une levée de Fonds de plus de 5000$ pour financer un projet qui a des retombés positives pour la population de notre région. Une façon plutôt originale pour le mouvement syndical de soutenir de façon durable le développement social, culturel et économique de notre région. Et le Conseil Régional FTQ est fier d’y participer et d’ainsi perpétuer la détermination et l’espoir en un monde meilleur à bâtir qui ont animé les grévistes de 1946.

C’est ce même esprit de grande solidarité qui amène COTON 46 à organiser à chaque année la fête internationale des travailleurs dans notre région. Bon an, mal an, une centaine de militants et militantes célèbrent le 1er mai. Les profits de la soirée sont toujours remis à des groupes de travailleurs en lutte. L’année dernière, plus de 500$ avaient été remis au local 919 du syndicat des Métallos de la Goodyear en grève depuis plus d’un an.

Cette année, compte-tenu des derniers événements en Palestine, qui affectent gravement des dizaines de milliers de travailleurs et de travailleuses, COTON 46 a invité un représentant du PAJU ( Palestiniens et Juifs Unis) à prendre la parole et a décidé de verser au PAJU les profits de cette manifestation. Les organisations syndicales peuvent jouer un rôle, si modeste soit-il, pour aider à ramener la paix dans ce coin du monde.



Vendredi le 3 mai
« 5 à 7 »

Place des Tisserands
Avenue du Centenaire à Salaberry-de-Valleyfield
(en cas de pluie, au Marché régional/terminus d’autobus rue Hébert)

hot-dogs : .50$, grillades : 1$, bière-vin : 2$, sodas : .50$