Le Suroît emboite le pas dans la campagne en faveur de la nationalisation de l'énergie éolienne

À l’occasion de sa dernière assemblée générale, les délégués du Suroît ont entériné à l’unanimité une résolution d’appuie à la campagne de nationalisation de l’énergie éolienne.

C’est en ces termes qu’une résolution en ce sens a été adoptée.

Attendu le choix exprimé par les Québécois et Québécoises lors de l’élection référendaire de 1962 de contrôler notre production d’électricité et de nationaliser la production hydroélectrique;

Attendu que l’expertise québécoise acquise dans le domaine de la production de l’électricité est reconnue à travers le monde;

Attendu que l’énergie éolienne est complémentaire à l’énergie hydroélectrique et nous place avantageusement dans la production « verte » d’électricité;

Attendu qu’on ne peut laisser des entreprises privées dont le siège social est souvent à l’extérieur du pays, s’accaparer les profits générés par ce mode de production d’avenir;

Attendu qu’il appartient aux Québécois et aux Québécoises de poursuivre leurs actions de nationalisation de la production électrique et de s’approprier le contrôle de la filière éolienne;

Attendu qu’il nous appartient d’exploiter cette richesse naturelle et de devenir un chef de file mondial de la production éolienne;

QU’IL SOIT RÉSOLU : que le Conseil Régional FTQ du Suroît appuie la campagne menée en faveur de la nationalisation de l’énergie éolienne par les syndicats SCFP d’Hydro-Québec et la FTQ;

QU’IL SOIT RÉSOLU: que le Conseil favorise des discussions avec le milieu afin d’influencer le débat dans le sens de nos préoccupations;

QU’IL SOIT DE PLUS RÉSOLU : de susciter la participation de nos syndicats affiliés aux actions de sensibilisation et de mobilisation qui seront mises de l’avant par le SCFP et la FTQ.

Proposée par Daniel Mallette, secondée par Denis Dumouchel.
Résolution adoptée à l’unanimité en assemblée générale, le 9 mars 2006

Site web: http://www.restonsmaitrescheznous.qc.ca/ouv.htm