« L'affiliation au Conseil, un autre moyen de bâtir la solidarité » …aux 4 coins du Suroît.

Le Conseil Régional FTQ du Suroît a tenu son 5ème congrès statutaire samedi le 20 avril dernier. Les 35 congressistes, militants et militantes dans une douzaine de sections locales différentes, ont pu apprécier le bilan détaillé présenté par Daniel Mallette, président du Conseil. Ces trois dernières années ont été bien remplies d’interventions de toutes sortes. Un congressiste a lancé : « Le Conseil a brassé pas mal plus d’affaires que je ne pouvais l’imaginer ».

Un jeu de rôle de trois membres de l’exécutif du Conseil a permis aux participants d’engager une discussion en ateliers pour établir les orientations du Conseil pour les trois prochaines années. Ces derniers ont insisté sur l’importance du « réseautage » afin de tisser des liens serrés entre les militants, le rôle primordial de l’information, de la formation et de la solidarité. « Ce congrès m’a permis de rencontrer plusieurs militants de la région qui m’étaient inconnus » a mentionné un participant. Un autre congressiste a bien résumé l’affaire en disant « Pour faire face aux patrons et aux gouvernements qui les appuient, il faut en avoir des outils dans notre coffre et le Conseil est là pour nous en fournir».

En plus de ses activités régulières, le Conseil prévoit organiser une rencontre de tous les présidents des syndicats affiliés, dès cet automne, pour tisser des liens encore plus forts entre nos organisations syndicales. D’autres initiatives pourraient également se réaliser selon les champs d’activités à l’intérieur de nos structures, par exemple, délégués sociaux, santé-sécurité, etc. Ce fût certainement un événement important dans l’activité syndicale de notre région qui a permis de relancer la présence de la FTQ.