Conseil régional FTQ, Syndicat des Métallos, Fonds de solidarité-FTQ : De nouveaux bureaux dans le Suroît

St-Timothée, le 28 janvier 2002 – Le conseil régional FTQ du Suroît, le syndicat des Métallos ainsi que le Fonds de solidarité FTQ annoncent officiellement l’ouverture de leurs nouveaux bureaux. Situées à la Place St-Charles, au 2055 boul. Hébert, bureau 111, à St-Timothée, ces installations deviendront dans l’avenir un élément essentiel du développement de leurs activités respectives dans le Suroît.

Le conseil, qui a pour mission de représenter la FTQ en région, s’implique dans ce projet afin de mieux outiller ses syndicats affiliés. Ces installations modernes seront mieux adaptées aux besoins grandissants de leur membres. Elles deviendront dans l’avenir, une plaque tournante pour le mouvement syndical. La formation, l’information et la concertation seront grandement favorisés par un environnement de grande qualité.

« La FTQ, qui compte plus d’un demi million de membres au Québec, salue cette initiative qui profitera aux travailleurs et travailleuses du Suroît. L’ouverture de ces nouveaux bureaux est un geste tangible mais également hautement symbolique et évocateur de l’importance que la FTQ accorde au développement de la solidarité régionale, à sa présence concrète et à son rôle dans le milieu », a déclaré M. René Roy, secrétaire général de la FTQ.

Pour le syndicat des Métallos, la région du Suroît est importante à cause des luttes intenses qu’il y a mené. La mobilisation pour empêcher la fermeture de l’usine Elkem à Beauharnois, il y a quelques années, l’appui apporté plus récemment aux employés de bureau de la Goodyear lors de leur long conflit de travail ainsi que la récente conclusion d’une convention collective fructueuse pour les employés de la Zinc, sont autant d’exemples d’une présence déterminante pour le milieu. Le syndicat des Métallos qui compte plus de 50,000 membres au Québec, souhaite par sa participation, reconnaître le travail exceptionnel de ses militants et ses militantes.

Le FONDS de solidarité est quant à lui, particulièrement fier de contribuer à ce projet qui traduit essentiellement son lien étroit avec la FTQ. Acteur important du développement régional, il désire permettre à ses actionnaires ainsi qu’au public en général une plus grande accessibilité. Ces nouveaux locaux lui permettent donc de réaliser sa mission tout en consolidant l’action syndicale de la FTQ et de ses syndicats affiliés. Il confirme donc sa volonté d’agir dans la région en se rapprochant des travailleurs et travailleuses du Suroît. En juin 2001 le Fonds de solidarité comptait au Québec, plus de 488,000 actionnaires avec un actif de plus de 4 milliards de dollars.

Source : Conseil régional FTQ du Suroît